The Cold Phoenix

The Cold Phoenix

Avis - Assassin's Creed (film)

Après plusieurs années de rumeurs sur la sortie d'un film basé sur la franchise Assassin's Creed, pilier du jeu vidéo, le voilà devant nous à nous ouvrir ses bras.

Mais est-ce pour nous faire un chaleureux câlin fraternel, ou pour nous planter une pitite lame secrète des familles?

 

A voir donc.

 

assassin_s_creed_movie_flipped_poster_by_maximumsohan-da2byc0.jpg

 

Au programme, un nouvel assassin dans le présent, une histoire dans le passé se déroulant en Espagne fin XVème siècle, et Michael Fassbender. Si ce nom ne vous évoque rien, sachez qu'il s'agit de l'acteur ayant interprété, entre autres, Stelios dans 300, le jeune Magneto dans X-men, et Freud (ou l'autre, je sais plus) dans A Dangerous Method.

 

Alors déjà, le film y met les moyens, et ya intérêt. Mais ça, vous le saviez déjà si vous avez vu la bande annonce.

 

Ma principale peur, c'est que ce film nous fasse une Thor. Pour ceux qui n'ont pas vu ce film (vous ne ratez pas grand-chose, no worry) ou ceux qui n'ont tout simplement pas compris à quoi je fais référence, explications :

Thor est un film sur un super-héros de Marvel (Spider-man, Captain America, Hulk etc) qui se trouve être le fils d'Odin (cf mythologie nordique) et vie dans le monde d'Asgard. Les asgardiens se battent, non pas contre des chevaliers d'Athéna, mais contre des créatures de glaces. Et on ne voit ce contexte intéressant que durant les 10 premières et dernières minutes de ce film. Le reste, tout se passe sur Terre pour nous raconter la relation naissante et mal écrite du dieu avec Nathalie Portman (autant dire qu'un certain Lord Vader va pas être content). En gros ; on veut voir Asgard et le film trouve une excuse pour se passer sur Terre et coûter moins cher.

Du coup j'avais peur que la majorité d'AC se passe dans le présent, et non dans l'Animus (appareil permettant à son hôte de revivre la vie de ses ancêtres en gros).

 

Verdict : 60% se passe dans le présent. Mais attention! /!

 

Ce n'est pas inintéressant pour autant. L'histoire est renouvelée et on a le droit à du spectacle et de l'assassinat de templier quand même. En plus des scènes dans le passé en Espagne qui sont très cool.

 

L'histoire est bien écrite, les personnages assez attachants, l'action palpable et faisant honneur au jeu, et on a pas l'impression de s'être fait carotte dix balles en sortant (3D inutile cependant, mais on a l'habitude. Sans dec' qui a déjà eu droit à une 3D vraiment non-négligeable? répondez pas tous à la fois)

 

Mention spéciale pour le thème principal (différent de celui du jeu) qui est excellent.

 

Un petit bémol ceci dit. Je pensais que le film, comme les livres et BD, s'intégrait à l'univers d'Assassin's Creed. C'est pourquoi en voyant que l'histoire en Espagne, en 1492, parlait de la quête de la pomme d'Eden, j'ai fait le rapprochement entre Borgia dans Assassin's Creed 2 le jeu qui se passe quelques années plus tard en Italie, et que ce pape est originaire, si je me souviens, d'Espagne. Et bin nan, aucun lien, le dénouement du film nous prouve bien que ça ne colle pas avec l'histoire des jeux (et par conséquent des livres, BD).

C'est bête je trouve. Depuis le premier jeu Assassin's Creed, l'univers s'étoffe, chaque partie de l'Histoire a le droit à un contexte, des assassins, des évènements. Un film aurait permis de décrire une partie de cette histoire, voire même la suite de ce qui se passe avec Desmond Miles puisque depuis AC 3 on n'a plus de nouvelles. Mais non, on "reboot", on repart sur d'autres bases, pour recréer ce qui a déjà été fait, d'une autre façon (et pas vraiment d'une autre approche). Ce qui inclus très probablement des suites au film, qui ne serviront pas non-plus à étoffer l'univers existant, mais le nouveau.

 

Ahhh... Et où en sont les jeux au fait?

 

^^

 

Un bon film au final, plus un câlin qu'un coup de lame ;)

stars35.jpg

 

 

Petit bonus, l'avis de Durendal (vidéaste Youteub parlant de cinéma, je recommande)

 

Ah au fait, pour ceux qui ont lu l'avis sur les romans AC, j'ai enfin lu La Croisade Secrète (celui sur Altaïr). Alors les 3/4 du bouquin nous raconte les événements d'AC premier du nom et d'AC Bloodlines. Dommage, rien de neuf. Le quart restant compte l'origine d'Altaïr ainsi que ses difficultés à maintenir en ordre la confrérie suite à la mort de son maître. Très intéressant cela.

 

A plus donc!



17/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres